Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 18:11

Dés que je sors les tasses et mets l'eau à chauffer il y en a un qui me suis partout en miaulant. Il sait bien qu'il va avoir une soucoupe de lait. C'est tout juste s'il me laisse le temps de nous servir et, bien souvent, il commence à boire avant même que j'ai pu poser sa coupelle par terre.

 

Pas la peine de me faire remarquer que je roucoule bêtement avec lui, je le sais, que celui qui n'a jamais pêché me jette la première pierre.

Repost 0
Published by catherine - dans La-vie-des-bêtes
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 07:47

Il y a longtemps que je n'ai pas parlé d'elle. En ce moment elle dort au sommet de l'un des coussins du canapé du bureau. La place n'est pas large et certainement pas d'une grande stabilité ce qui ne l'empêche pas d'y prolonger sa nuit jusqu'à.... 10 h du matin, la grasse mat' n'a pas été inventée pour les chiens !

Vous noterez au passage que les nuits sont encore bien fraîche en Morvan, le nez et les papattes sont bien recroquevillés à l'intérieur afin d'être protégés du froid.

Noisette-29-4-11.jpg

Son maître chéri n'étant pas là pour l'instant, elle me poursuit de ses assiduités tout le temps où elle ne dort pas. Il y a des moments où ça tient du harcèlement.

Quant à Mimi, je ne sais pas où il a élu domicile en ce moment. Je ne le vois pas de la journée, il rentre le soir manger puis tourne tout excité dans la maison jusqu'à ce que je lui ouvre la porte et ne rentre que le matin, tout crotté. On a pourtant fait ce qu'il fallait pour qu'il ne court pas le guilledou....

Repost 0
Published by catherine - dans La-vie-des-bêtes
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 11:18

Traces.jpg

Traces-2.jpg

Repost 0
Published by catherine - dans La-vie-des-bêtes
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 07:32

Les jours de pluie il faut bien s'occuper à l'intérieur. Un petit rangement du grenier s'imposait. Il va bientôt falloir rentrer lauriers roses et citronnier  qui ne peuvent rester dehors et n'aiment guère rester dans la véranda, trop sèche, et dans laquelle de toute façon il n'y a plus de place pour eux.

Je sais que l'endroit est particulièrement apprécié par mes chats qui partagent la soupente au dessus du bureau avec loirs, souris et chauve-souris.

Un bruit au dessus de ma tête, je regarde juste à temps pour voir Minouchet se promener sur la poutre et disparaître dans un trou du mur.

Minouchet-l-intrepide-3.jpg

Instant de panique, appel du maître des lieux à la rescousse. Où va-t-il ? Comment va-t-il sortir de là ? Le pourra-t-il seulement ? Je sors mes voiles de veuve et me répands en lamentations. Grand connaisseur de la nature chatesque, qui parfois est bien proche de la nature humaine, il part chercher la boite de croquettes et l'agite vigoureusement.

L'appel de la croquette le matin dans le grenier a quelque chose d'irrépressible. La réponse ne s'est pas fait attendre. Le museau rouquin s'est montré enfin.

Minouchet-l-intrepide-2.jpg

Il a repris son chemin en sens inverse.

Minouchet-l-intrepide-1.jpg

Quand on pense que leur maître attentionné a posé de chaque côté de la chatière un morceau de madrier pour leur permettre d'y accéder plus facilement car il la trouvait un peu haute.......

Minouchet-l-intrepide-4.jpg

Repost 0
Published by catherine - dans La-vie-des-bêtes
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 07:32

Lorsque j'arrive dans le bureau le matin, à peine réveillée, jus de  pamplemousse d'une main et médocs de l'autre, des miettes dans les yeux comme dit Victor et l'esprit embrumé, je la trouve bien souvent installée sur ma chaise. Je fais valoir mes droits sur le dit siège, elle obtempère avec un air de princesse outragée.

Commence alors, chaque matin, la même scène.

Elle n'a qu'une idée en tête : venir s'installer sur le bureau, entre le clavier et moi pour un câlin. Moi, je n'ai qu'une idée, aller lire peinardement ce que vous avez écrit dans la nuit et faire une petite partie de spider solitaire.

Voilà un bel exemple de conflit d'intérêts.

Pourquoi je vous raconte ça ce matin ? Parce que comme chaque matin, grignotant centimètre par centimètre, regardant de l'autre côté avec une feinte indifférence quand je proclame haut et fort "non Moumoune, tu m'embêtes, je n'ai pas envie de te faire un câlin, fous moi la paix" elle a fini par y arriver. Seulement voilà, et c'est là qu'on peut mesurer combien je suis sans coeur, j'ai bien rigolé. Je n'étais pas collée au bureau, elle s'est donc installée sur mes genoux, mais voilà la place est exiguë et inconfortable. Coincée elle ne peut même pas se coucher. Son dos est un immense reproche à lui tout seul.  Mais la jeune fille n'en démord pas : elle ronronne, se tortille pour tenter de trouver une meilleure position, mais n'abandonne pas le terrain conquis de haute lutte contre sa maîtresse indigne.

Alors quand même, je vais le lui faire son câlin du matin parce que je sais bien que, même si parfois elle m'agace, il y aura un jour où elle ne sera plus là et où je donnerai tout au monde pour être encore en but à ses assiduités et mettre une heure pour aligner trois mots  pleins de fautes de frappe.

DSC03897.JPG

Repost 0
Published by catherine - dans La-vie-des-bêtes
commenter cet article
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 08:05

Grisou.jpg

N'a-t-il pas l'air malheureux ? Est-ce qu'il ne vous fend pas le coeur ? Je crois que, sur ce plan là, il n'a rien à envier aux chiens dont le regard triste pourrait tirer des larmes à un caillou.

Je suis quasi certaine qu'il s'agit de Grisou, il m'a bien semblé voir une boule de poiles à un endroit stratégique de son anatomie mais, bien que la distance de sécurité entre nous se réduise un peu chaque jour, nous ne sommes pas assez intimes pour que j'aille vérifier.

Sinon il prend de l'assurance. Hier soir il est venu miauler sur le pas de la porte pour avoir à manger et ce matin il a jugé la pitance trop maigre et attendait le rab de croquettes sous la pluie.

Repost 0
Published by catherine - dans La-vie-des-bêtes
commenter cet article
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 14:17

cheyenne-gaie.jpg

Il y a un an, alors que j'étais sur la route vers la Slovaquie, ta maîtresse me téléphonait en larme pour m'annoncer qu'elle avait dû abréger la fin de ta vie.

 

Aujourd'hui, ta petite maîtresse éplorée m'a demandé de mettre une  fleur sur ta tombe, en souvenir. Voilà qui est fait.

tombe-Cheyenne.jpg

Tu as été une brave toutoune, pleine d'amour et de tendresse et tu en as reçu aussi beaucoup en retour. Tu feras toujours partie de ses plus précieux souvenirs.

Repost 0
Published by catherine - dans La-vie-des-bêtes
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 07:11

Donc je vous le disais, la maison est bonne et accueillante. J'ai droit aux ronchonnages de principe du Patron, mais je sais comment l'affaire se terminera si d'aventure la bestiole finit pas être apprivoisée.

Nous sommes passés de visites exclusivement nocturnes à une visite en pleine journée où l'animal est resté jusqu'à ce que je donne une seconde gamelle, la première ayant été, d'évidence, trop frugale. Nous avons affaire à un comédien consommé : air malheureux,  que je croyais jusqu'à présent  être l'apanage des toutous, la bouche qui s'entrouvre dans un miaulement silencieux mais désespéré, j'ai bien sûr cédé et apporté du rab.

Hier soir, il attendait, j'ai donné la gamelle, il l'a vidée et il attendait encore. Là, Grand-Père a sorti sa grosse voix qui terrifie petits enfants et animaux domestiques et il s'est sauvé.

Et bien, devinez quoi ? Ce matin, aux aurores, il était là. Je l'ai observé, je ne sais toujours pas si c'est un mâle ou une femelle. Il n'est pas encore suffisamment en confiance pour déambuler la tête haute et la queue dressée il est donc difficile de voir s'il y a quelque chose ou non dessous. Il a 3 pelades autour du cou j'ignore à quoi elles sont dues mais sa peau n'est pas  abîmée et son poil est beau.

Griset-Grisette.jpgIl est vigilant et surveille de temps en temps que je reste bien derrière ma fenêtre. Il suffit que je touche la poignée de la porte pour le faire partir, même s'il attend en bas de l'escalier pour venir manger dés que je suis rentrée.

Repost 0
Published by catherine - dans La-vie-des-bêtes
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 08:39

Je vous ai déjà parlé de Grisette en juillet dernier. J'avais commencé à l'apprivoiser, la nourrissant chaque soir et me rapprochant de plus en plus de la gamelle. Les derniers soirs de notre amitié naissante seuls 2 petits mètres nous séparaient. Elle mangeait, je lui parlais doucement. L'un des buts de cette opération séduction était de pouvoir lui donner la pilule afin d'éviter la prolifération des petits qu'elle ne manquerait pas d'avoir. Puis il y a eu le voyage au Québec et, à notre retour, Grisette avait disparu. Il m'a bien semblé une fois ou deux la voir passer sur la route mais sans aucune certitude. Où a-t-elle passé l'hiver ? Mystère.

Toujours est-il qu'elle est revenue plus près de la maison à Pâques où Belle-Fille Ainée l'a vue un soir dans la cours puis aux dernières vacances où c'est Marie qui l'a aperçue en allant se coucher.

Hier soir, alors que j'étais à l'ordi, j'entends des miaulements plaintifs à l'extérieur.  Noisette qui était couchée près de moi, sur le bureau, s'était dressée. Pensant que c'était Mimi qui voulait rentrer ou  me montrer sa dernière prise, je me lève pour aller lui ouvrir, mais non, il était dressé sur le canapé, tendu vers les miaulements.

Arrivée à la porte, je vois une ombre sombre qui s'enfuie. La coquine s'était rappelé que la maison était autrefois accueillante et revenait faire la manche. J'ai rempli un petit bol de croquettes que j'ai déposé sur le muret, sous l'avancée du toit à cause de la pluie, et 5 minutes plus tard Grisette se régalait.

Affaire à suivre donc.

Repost 0
Published by catherine - dans La-vie-des-bêtes
commenter cet article
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 06:38

........ perd sa place

Quand elle revient, trouve son chat.

Qui-va-a--la-chasse--jpg

Il est certain qu'il ne fallait pas laisser passer l'occasion d'une petite sieste au soleil confortablement installée, les gravillons sont un peu pointus.

Et ça y est enfin, tous les rosiers sont taillés et nourris.

Repost 0
Published by catherine - dans La-vie-des-bêtes
commenter cet article

  • : Les voyages et le jardin de catherine
  • Les voyages et le jardin de catherine
  • : Un peu de tout au fil des jours.
  • Contact

Profil

avatar1

en ce moment il y a

 

 

 

  personne(s)

sur ce blog

Allo T où ?

OGM J'en veux toujours pas

Nos amies les bêtes