Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 11:55

DSC02699.JPGDSC02700.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un lilas, qui n'en a pas un ? me direz vous.

Oui mais le mien il est spécial :

                1- C'est un cadeau de Franck et Nathalie pour mon anniv il y a deux ans. (c'est pour ça qu'il est encore petit.)

                 2- Il est rose.

                 3- Il sent merveilleusement bon (enfin ça, pour un lilas, c'est quand même la moindre des choses).

 

A côté de lui il y a son copain, en provenance du jardin de ma Ninie, mais il est encore trop petit pour nous montrer ses fleurs. Quand ce sera le cas vous verrez comme ils seront beaux tous les deux côte à côte car celui-ci est bordeau. Et j'vous raconte pas les bouquets de printemps !

Repost 0
Published by catherine - dans Mon-jardin
commenter cet article
27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 09:33

Un peu cafardeux nous avons pris notre dernier petit déjeuner égyptien. Ludwig n'a pas très faim !

Le minibus nous emmène vers l'aéroport. En 2003 il était en plein travaux. Maintenant il est terminé et il est magnifique.

Heureusement, encore une fois, que nous sommes accompagnés par le représentant de voyages du pharaon il règne une telle agitation au niveau de l'enregistrement que nous aurions eu du mal à nous en sortir seuls.

Bien sûr,  selon la loi bien connue de l'emmerdement maximum (sans mauvais jeu de mots) Loulou commence à se sentir mal une fois que la valise contenant ses médicaments est enregistrée. Evidemment il ne veut pas avaler ceux de Grand-Père. Il sera bien obligé de s 'y résoudre tant il est malade, une fois dans l'avion, quand une hôtesse nous aura fourni un peu de miel et une cuiller. Ne pas pouvoir avaler de médicament je sais ce que c'est : j'étais comme lui et son père aussi. Cette excuse n'a pas calmé Grand-Père que l'inquiétude mettait très en colère.

DSC02684.JPG

 

 

Les pistes vues de la salle d'attente.

 

 

 

 

 

DSC02685.JPG

 








Une dernière petite photo souvenir pour la route.

 

 

 
Honte aux grands-parents : on nous avait confié un petit garçon en pleine forme le 9 avril et nous avons ramené une pauvre petite chose fatiguée et malade le 19. Il faut dire que le pauvret a été tiré du lit aux aurores chaque matin, rajoutez à celà la contrariété de quitter ce pays qui le fait rêver et l'appréhension du voyage en avion et vous aurez sans doute l'explication d'une partie de son malaise. Il est maintenant totalement remis et a pu retourner à l'école sans problème.

Ainsi se termine le récit de mon voyage en Egypte avec Grand-Père et Ludwig. J'en garderai un souvenir ravi et émerveillé et j'attends avec impatience notre prochain voyage.

Repost 0
Published by catherine - dans Egypte
commenter cet article
27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 07:28

Aujourd'hui le soleil brille et le ciel est clair. Les dieux sont vraiment avec nous. A propos des dieux égyptiens vous pouvez faire une petite visite à  Merebastet pour de plus amples informations.

Après l'agitation de la circulation dans Le Caire nous apercevons une première fois de loin les pyramides de Guizeh. Impressionnant.

Puis, pour nous rendre à Saqqarah nous traversons la campagne. Les cultures : de petites parcelles bien ordonnées, tout est vert. Nous croisons des carrioles tirées pas des ânes et chargées de carrottes et de salades. Elles roulent à contresens mais ça ne gène apparemment personne, les automobilistes sont habitués et nous n'avons vus aucun accident de la circulation. Ils sont sans doute moins attentifs que nous aux panneaux de signalisation mais plus attentifs à ce qui se passe autour d'eux.

Nous commençons la visite par le mastaba de Mererouka magnifiquement décoré de bas reliefs d'une grande finesse. Les photos étant interdites à l'intérieur pour pourrez les admirer, parmi bien d'autres merveilles, sur le site d'Alain Guilleux.

 

 

DSC02663.JPG

 

Puis nous visitons le complexe funéraire du roi Djoser.

 

 

 

 

DSC02676.JPG

 








Nous repartons ensuite pour le plateau de Guizeh où nous immortalisons cet instant tant attendu par Ludwig. Lui devant les 3 pyramides de Khéops, Khéphren et Mykérinos.

Pour ceux que ça intéresse la nouvelle théorie de Jean-Pierre Houdin concernant la construction de Khéops et un article très intéressant dans Sciences et Avenir d'avril 2007.

 

 

DSC02678.JPG

 

 

Enfin un petit bonjour à notre ami le sphynx. Notre guide a enfin tordu le cou à une idée reçue : non ce n'est pas Obélix qui a cassé son nez .

 

 

 

 

DSC02683.JPG

 

 

 

 

 

 


Après l'effort, le réconfort. Nous allons dans un restaurant en plein air où Loulou va rendre une petite visite aux dames qui préparent le pain qu'il aime tant. Cette fois ci il a beaucoup apprécié les boulettes de viande et le poulet grillé qui nous ont été servis.

 

De retour à l'hôtel nous préparons les valises avec le coeur bien gros de quitter ce magnifique pays si chargé d'histoire. Mais c'est promis : nous reviendrons, il nous reste tant de choses à voir.

Repost 0
Published by catherine - dans Egypte
commenter cet article
27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 06:25

Aujourd'hui heureusement que les visites prévues sont le Musée du Caire et la Mosquée de Mohamed Ali parceque la tempête de sable fait rage sur Le Caire.

Pas de photos bien sûr du Musée du Caire : interdites à l'intérieur et impossibles à l'extérieur. Nous avons bien fait d'en profiter hier après-midi.

Sur ce site vous pourrez admirer quelquesuns des objets que nous  avons vus sur le site de insecula.

Notre guide nous a montré les trésors les plus marquants du musée. Ludwig a bien sûr été en admiration devant le trésor de son cher Toutankhamon. Il faut dire qu'il y a de quoi.

Instants de recueillement dans la salle des momies. Comme ils veulent limiter le nombre de visiteurs l'entrée de cette  salle est en supplément : 100 livres égyptiennes soit 15 euros par personne : à ce prix là on les a bien admirées moi j'vous l'dis ! Bien sûr il y avait Ramsès II, bien conservé pour son âge. C'est à la fois impressionnant et émouvant.

Nous avons acheté un très joli guide du Musée Egyptien du Caire que vous pourrez admirer quand vous viendrez nous voir.

 

DSC02655.JPG

 

 

Sur l'esplanade de la citadelle : le vent souffle, la chaleur est  étouffante et la lumière est ocre.

 

 

 

 

Nous ne nous attardons pas à prendre des photos et j'ai dû emmitoufler la tête de Loulou  dans une écharpe. Le sab le s'infiltre partout même sous les lunettes.

  DSC02656.JPG

 

 

 

L'entrée des souks Kahn el Khalili. Bien peu de cairotes dehors. C'est comme chez nous quand il neige : seuls ceux qui y sont obligés mettent le nez dehors.

 

 

 

DSC02657.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Un joli porche décoré à l'intérieur des souks.

 

DSC02659.JPG

 

 

  Notre guide, Chérine, et moi devant un café. Nous allons finalement prendre un verre bien mérité, notre langue est collée au palais. Carcadet pour nous et milk shake à la banane pour Ludwig : il s'est régalé !

 

 

Pour la petite histoire ça fait aujourd'hui 42 ans que j'ai rencontré votre grand-père au bal des commerçants d'Orly et franchement, quand je vous regarde tous, enfants et petits-enfants, je trouve que j'ai vraiment bien fait d'accepter de danser le chachacha avec lui...

 

Repost 0
Published by catherine - dans Egypte
commenter cet article
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 21:13

Levés encore plus tôt que la veille pour attraper l'avion à 7 h 35 : premier saut de puce Abou Simbel-Assouan.

Deuxième étape Assouan-Le Caire avec escale à Louxor.

Quelle horreur ! Loulou et moi, déjà que nous n'aimons pas quand ça vole, je ne vous dis pas ce que nous ressentons au décollage et à l'aterrissage. Alors 3 fois de suite le même jour...

Heureusement à chaque étape le représentant du voyagiste est là pour nous aider sinon on y serait encore. Les Egyptiens parlent anglais avec l'accent égyptien, je parle anglais avec l'accent français, ce qui fait qu'on pourrait aussi bien se parler chinois on ne se comprendrait pas plus !

 

 

 

 

Notre hôtel au Caire. En bordure du Nil. Malheureusement notre chambre est à l'arrière et nous bénéficions du bruit de la climatisation. Les chambres en façade ne sont sans doute pas mieux loties avec la circulation et les klaxons.

 

 

DSC02651.JPG

 






Voila la vue que nous avons de notre chambre. Ce ne sont pas les jardins suspendus de Babylone mais c'est quand même bien joli.

 

 

DSC02632.JPG

 

 





Notre petit  garçon est bien fatigué. Il s'était endormi dans le minibus et continue son petit roupillon dans le hall de l'hôtel.

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC02637.JPG

 

 

 

La vue que nous avons de notre table de la salle de restaurant de l'hôtel en mangeant des............ suspense insoutenable !!!!!!!!!!!!!!!!!........... spaghettis bolognaises. Vive l'Italie. Sans les pâtes, il faut bien le reconnaître, Ludwig n'aurait pas trouvé grand chose à son goût. Il est pourtant devenu un spécialiste des buffets internationaux et va directement à ce qu'il aime.

 

 

DSC02641.JPG

Nous sommes partis ensuite nous promener dans Le Caire, au péril de notre vie !!!

Aucune des photos que j'ai prises ne peut rendre l'intensité de la circulation. Aucun passage piétons, pas de feux rouges, pour traverser on fait une petite prière au dieu égyptien de son choix, on lève la main et on se jette en temblant dans la circulation. Loulou qui fait de la prévension routière à l'école a été très choqué. Il comptait bien en parler à sa maîtresse au retour.

Nous l'avons fait une fois pas deux. La fois suivante nous avons eu la chance de pouvoir utiliser les entrées du métro puis nous nous sommes réfugiés dans le jardin du Musée du Caire où notre vedette a subi un reportage photo et vidéo en règle.

 

 

DSC02642.JPG

 

 

Ludwig devant les papyrus et les lotus.

 

 

 

 

DSC02644.JPG 

 

 










                                                         Devant la statue d'un pharaon.

 

 

 

 

 

 

 

DSC02645.JPG

 

 

 

Devant un  sphynx.

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC02648.JPG 





Le nouveau dieux égyptien dans son naos. Prosternons nous !

 

 





DSC02649.JPG


Grand-père et petit-fils se soutenant tendrement après l'épreuve qu'ils viennent de traverser (sans jeu de mot) dans la circulation cairote.

Repost 0
Published by catherine - dans Egypte
commenter cet article
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 17:48

Y'en a marre que certains disent et écrivent  que Ségolène Royal est une gourde ou tout autre doux nom d'oiseau du même acabit. Pour en être arrivée là où elle en est il ne faut sûrement pas être idiote d'autant que l'on sait bien qu'une femme doit prouver beaucoup plus sa valeur qu'un homme pour arriver aux mêmes postes.

Françoise Giroud a dit  : "La  femme sera vraiment l'égale de l'homme le jour où on nommera une femme incompétente à un poste à responsabilité".

Oui elle parle calmement, sans gesticulation ni vociférations. Peut être a-t-elle appris à tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler ce qui a manqué à certain qui aurait ainsi évité le Karscher avec les conséquences que l'on connait. D'autre part ce n'est pas parce qu'on parle plus vite et plus fort qu'on a raison.

De grands tribuns capables de nous tenir de beaux discours bien grandiloquents on en a eu. Les plus anciens se souviendront certainement qu'une partie d'entre nous s'est fait allègrement couillonner au son de "Je vous ai compris" .

Alors, de grâce, élevons un peu le débat et  si nous voulons attaquer la candidate socialiste, attaquons là sur son programme et sur ses idées si ils ne nous conviennent pas mais ni sur sa façon de les exprimer ni sur son intelligence.

 Voilà je ne sais pas si ça fait avancer le schmilblik mais en tout cas ça soulage.

Repost 0
Published by catherine - dans Coups-de-gueule
commenter cet article
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 07:23

Hier j'ai eu mon premier commentaire extérieur au cercle de la famille et des amis par une personne qui est venue sur mon blog à la suite d'un commentaire que j'avais moi même laissé sur "les toujours ouvrables". Ca m'a fait un immense plaisir.

Découvrir vos commentaires est toujours une source de joie alors n'hésitez pas à vous exprimer. Je viens même de découvrir comment vous répondre sur mon blog. Merci à Nathalie qui a ouvert la voie.

Repost 0
Published by catherine
commenter cet article
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 06:54

Il est de tradition sur les bateaux de croisières qui naviguent sur le Nil que le personnel de cabines fasse des pliages plus ingénieux les uns que les autres pour surprendre les passagers. Ca a beaucoup amusé Ludwig.

 

 

 

 

DSC02524.JPGFleurs de lotus.

 

 

 

 

 

 

 

DSC02562.JPG








Un étranger dans le lit de Loulou !

 

 

 

 

 

 

DSC02563.JPG 







Des selles de dromadaires. Nous allons  faire des rêves mouvementés.

 

 

 

 

DSC02586.JPG





Et enfin le clou des pliages : le crocodile du Nil

Repost 0
Published by catherine - dans Egypte
commenter cet article
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 17:46

C'est l'apothéose, le but ultime de cette croisière, en début d'après midi nous arrivons devant les temples d'Abou Simbel.

 

 DSC02595.JPG

 

C'est grandiose.

 

 

 DSC02605-copie-1.JPG

 
Il est bien petit mon Loulou devant ce grand pharaon.

 

 

 DSC02603.JPG

 

 Instant historique le gardien du temple lui confie la clef : Pharaon n'est pas son cousin !

 Et regardez moi ces couleurs quand le soleil se couche derrière nous.

 

 DSC02616.JPG

 

  DSC02620.JPG


 

DSC02622.JPG

 

DSC02627.JPG

 

Ensuite nous avons eu droit au spectacle. Autant l'endroit est magique au moment où le soleil se couche et où la nuit tombe autant le son et lumières est décevant.

La majorité du public étant japonaise les textes sont dits en ... japonais. Les autres n'ont droit qu'à un petit casque qui n'arrive pas à couvrir les vociférations nippones. En plus pour le régler, ce qui arrive plusieurs fois pendant la représentation, il faut baisser la tête car les boutons sont sous le siège et du coup on ne voit plus le spectacle. On ne perd d'ailleurs pas grand chose parce qu'il s'agit uniquement d'images sans grande qualité de scènes peintes et de bas reliefs projetées sur la façade des temples. Ca n'empêche pas les spectateurs de flasher à tout va.

Le meilleur moment est  la fin du spectacle car là ils sont joliment illuminés et les yeux et les oreilles peuvent enfin se reposer. 

 

Après, nous avons eu droit à un diner sur le pont avec aller et retour devant les temples illuminés et là encore une fois c'était  magnifique.

 

Repost 0
Published by catherine - dans Egypte
commenter cet article
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 08:55

Levés aux aurores nous commençons la journée par la visite d'Amada.

 

 DSC02570.JPG

 

Au passage vous noterez qu'il existe ici des transports en commun pour se déplacer d'un temple à l'autre. A mon avis si la RATP voit ça ils vont être verts de jalousie.

Il faisait doux et beau et nous avons tous préféré marcher plutôt que de tester ce tout nouveau moteur d'une puissance de 1 âne, qui pollue presqu'autant que nos chevaux vapeurs parce que c'est bien connu : "quand il trotte il fait des pets, proute proute cadet" ce qui est mauvais pour la couche d'ozone (j'rigooooole ! comme disent mes petits enfants).

 

DSC02572.JPG

 

La particularité du temple d'Amada est que le sanctuaire pesant 900 tonnes fut transporté d'un seul bloc, sur des rails, afin de  préserver les décorations interieures. Nous avons vu un documentaire sur ce sujet  c'est impressionnant.

   

DSC02577.JPG 


L'intérieur de temple de Derr. Encore un chef d'oeuvre que l'on doit à Ramsès II. Il s'y fait représenter divinisé de son vivant. Notez bien qu'ayant vécu jusqu'à 83 ans alors qu'à cette époque l'espérance de vie était de 41 ans (attention pas 40 ni 45, 41 c'est Ludwig qui le dit et il connait son sujet) on comprend qu'il se soit cru éternel.

Il ressemble à Abou-Simbel en plus petit. A l'inverse il reçoit les rayons du soleil couchant le 21 février (anniversaire de Ramsès) et le 21 octobre (couronnement du même) et Ré reste dans l'ombre alors que Ptah (dieu des ténèbres) est éclairé.

 

Enfin nous terminons par le tombeau de Pennout qui fut gouverneur de la basse Nubie. Les parois étaient richement décorées de scènes retraçant sa vie elles sont malheureusement très endommagées.

 DSC02575.JPG

 

Retour sur le bateau et départ pour la dernière étape de la  croisière. Piscine pour l'un, cartes postales pour les autres nous profitons de ces moments merveilleux et du paysage. 

 

DSC02584.JPG

 

Au passage nous admirons les ruines de la forteresse de Kasr Ibrim,  seul vestige en place de l'antique Nubie.

 

 

Repost 0
Published by catherine - dans Egypte
commenter cet article

  • : Les voyages et le jardin de catherine
  • Les voyages et le jardin de catherine
  • : Un peu de tout au fil des jours.
  • Contact

Profil

avatar1

en ce moment il y a

 

 

 

  personne(s)

sur ce blog

Allo T où ?

OGM J'en veux toujours pas

Nos amies les bêtes