Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 07:32

Lorsque j'arrive dans le bureau le matin, à peine réveillée, jus de  pamplemousse d'une main et médocs de l'autre, des miettes dans les yeux comme dit Victor et l'esprit embrumé, je la trouve bien souvent installée sur ma chaise. Je fais valoir mes droits sur le dit siège, elle obtempère avec un air de princesse outragée.

Commence alors, chaque matin, la même scène.

Elle n'a qu'une idée en tête : venir s'installer sur le bureau, entre le clavier et moi pour un câlin. Moi, je n'ai qu'une idée, aller lire peinardement ce que vous avez écrit dans la nuit et faire une petite partie de spider solitaire.

Voilà un bel exemple de conflit d'intérêts.

Pourquoi je vous raconte ça ce matin ? Parce que comme chaque matin, grignotant centimètre par centimètre, regardant de l'autre côté avec une feinte indifférence quand je proclame haut et fort "non Moumoune, tu m'embêtes, je n'ai pas envie de te faire un câlin, fous moi la paix" elle a fini par y arriver. Seulement voilà, et c'est là qu'on peut mesurer combien je suis sans coeur, j'ai bien rigolé. Je n'étais pas collée au bureau, elle s'est donc installée sur mes genoux, mais voilà la place est exiguë et inconfortable. Coincée elle ne peut même pas se coucher. Son dos est un immense reproche à lui tout seul.  Mais la jeune fille n'en démord pas : elle ronronne, se tortille pour tenter de trouver une meilleure position, mais n'abandonne pas le terrain conquis de haute lutte contre sa maîtresse indigne.

Alors quand même, je vais le lui faire son câlin du matin parce que je sais bien que, même si parfois elle m'agace, il y aura un jour où elle ne sera plus là et où je donnerai tout au monde pour être encore en but à ses assiduités et mettre une heure pour aligner trois mots  pleins de fautes de frappe.

DSC03897.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by catherine - dans La-vie-des-bêtes
commenter cet article

commentaires

Anne 05/11/2011 19:36



Catherine, j'ai fort aimé votre anecdote de Noisette et la photo-témoin !


Comme je vous comprends !



Anne 05/11/2011 19:33



J'ai Saphyr, ma douce siamoise, couchée en rond à ma droite, bien collée à moi, sur la chaise voisine rapprochée; jusque là, pas de problème avec le PC...


Mais quand arrive Stitch, l'éffronté joueur tigré qui prend le tapis de souris pour son piédestal ou son tatami de jeu, c'est une autre histoire !


J'essaye donc d'écrire par-dessous (oui, vous avez bien lu !) le ventre du tigrou ronronnant; ses poils parsèment le clavier et  transforment le tapis de souris en moquette angora....du
coup, ma souris s'affole et moi, j'écris bizarre !


Mais qu'est ce que c'est bon, d'avoir des chats "collants " !  ;-)



Valérie de Haute Savoie 04/10/2010 22:07



J'aime bien ces chats qui semblent détachés de tout mais exigent des caresses l'air de rien.



Jeeretgab 21/09/2010 09:06



Très joli mot de la fin.


Effectivement nos chats peuvent nous énerver dès fois mais leurs calins et leurs attentions sont inégalables. On doit savourer la chance que l'on a de les avoir avec nous.


Bonne journée !



chouette-chouette 13/09/2010 10:05



Je rejoins le club des "tyrannisées chatonesques"


Sans aucune imagination je commence par Spider !!! Pousse plus ou moins délicatement Bonhomme qui est déjà coincé sur mes genoux entre mon ventre et le clavier, quand il n'est pas à moitié sur le
clavier...


Je laisse faire car la fenêtre est ouverte, alors, dès le premier  cui-cui il va faire un tour, vérifier si par hasard il ne pourrait pas ajouter à son casse-croute un zoziau trop hardi...


Je reconnais que ces habitudes sont bonnes, rassurantes, rituelles en quelque sorte. Les choses, les gens, les animaux à leur place, le monde peut se mettre à bouger...



  • : Les voyages et le jardin de catherine
  • Les voyages et le jardin de catherine
  • : Un peu de tout au fil des jours.
  • Contact

Profil

avatar1

en ce moment il y a

 

 

 

  personne(s)

sur ce blog

Allo T où ?

OGM J'en veux toujours pas

Nos amies les bêtes