Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 06:39

En effet, je peux vous relater des nouvelles qui feraient frémir tout bon présentateur de bonheur. Accident, autodéfense meurtrière et agression sauvage ont émaillé ma journée.

Autodéfense : un vol de nourriture tourne au drame.

Depuis quelques jours j'avais constaté la présence de petites crottes dans le placard situé sous l'évier, signes qu'un dangereux malfaiteur cambriolait mes poubelles (tri sélectif oblige j'en ai 3 à cet endroit). Samedi soir j'arme la tapette et bien sûr, dimanche matin, l'individu était pris. Jusque là rien de bien terrible, une justice un peu expéditive c'est tout.

Là où l'affaire se corse c'est que la malheureuse petite bête n'était pas morte, prise de biais, le ressort meurtrier l'avait seulement coincée. Répondant à mes appels larmoyants c'est l'homme de la maison qui a dû achever le sale travail.

Accident : un pinson se crashe contre une véranda.
On ne déplore aucun blessé.

Alertée par un bruit sourd contre la vitre de la véranda j'ai trouvé un pauvre petit pinson gisant, assommé, dans la neige. Je l'ai réchauffé dans mes mains, je l'ai posé sur le rebord de la fenêtre (il ne craignait rien, les chats ronflent 23 h 30/24 près du poêle). Il a fini par reprendre ses esprit et s'envoler non sans m'avoir laissé une petite fiante en remerciement.

pinson.jpg

Le pinson convalescent, encore un peu sonné.

Agression sauvage d'un merle par un individu volant non identifié.

Là encore je fus attirée dans la véranda par un choc contre la vitre. Comme je suis arrivée sans précaution aucune j'ai juste eu le temps d'apercevoir un oiseau gris, à peu près de la taille d'un gros pigeon, sauter sur le corps sans vie d'un merle et s'envoler en l'emportant dans ses serres. Je pense qu'il s'agissait d'un faucon crécerelle.

Si je ne l'avais pas vu, j'aurais sûrement accusé Mimi. Du coup je me demande si les restes d'un pingeon que j'avais trouvé l'an dernier presque au même endroit n'étaient pas les reliefs de son repas plutôt que de celui du chat.

Et dire qu'il y en a qui pensent qu'on s'ennuie l'hiver, à la campagne.

Partager cet article

Repost 0
Published by catherine - dans La-vie-à-Mercueil
commenter cet article

commentaires

Foise 30/12/2011 09:02


Bonjour Catherine, Il y a une éternité que je ne suis plus ce qui se passe à Mercueil ! Je me suis beaucoup trop laissée absorber par ce blog de botanique. Les minutieux découpages que je
m'impose m'ont peu à peu dégoutée du PC.  Au point d'en perdre l'enthousiasme de ces partages qui m'avait tant réjouie dans les débuts.


Sans renoncer à cette étude, je vais seulement mettre un bémol et revenir à plus de diversités.


Lorsque j'habitais dans le Val de Saône j'avais de nombreux clients qui fréquentaient mes mangeoires, en particulier des bouvreuils. C'est un épervier qui, attiré par cette affluence a fondu sur
eux. C'est le risque majeur de ces nourrisages, après celui des chats et des vitrages ! 


Je te souhaite une joyeuse St Sylvestre, encore de beaux voyages pour 2012 et toutes sortes de satisfactions familiales.


 


 

catherine 30/12/2011 10:47



Merci pour tes bons voeux, j'espère que 2012 te sera douce et généreuse et émaillée de belles balades.



Trompoline 30/12/2010 21:36



Il est mignon comme tout ce petit oiseau...



bebere 30/12/2010 20:01



Bonsoir , qu'ils sont beaux les pinsons , quel histoire du merle ...  bonne fête de fin d'année  à bientôt   bonne soirée



chouette-chouette 21/12/2010 12:16



J'ai eu grosse trouille un jour.


Beau temps, porte-fenêtre ouverte, mon petit fils de 3 ans joue aux pieds du divan où je me repose. D'un seul coup arrive à tout berzingue l'azur un boulet de canon qui s'arrête un quart de
seconde devant le petit et fait demi tour...


Un faucon crécerelle attiré sans doute par le brillant des petites autos avec lesquelles jouait le petiot qui s'est précipité le coeur battant dans mes bras...


Ouf ! Sauvé !


Et les étourneaux alors, qui par milliers envahissent leur dortoir à heure régulière, quelle frousse ils peuvent nous faire parfois ! Les oiseaux d'hitchcock...



mab 21/12/2010 08:06



C'est digne du journal de Pernaud.



  • : Les voyages et le jardin de catherine
  • Les voyages et le jardin de catherine
  • : Un peu de tout au fil des jours.
  • Contact

Profil

avatar1

en ce moment il y a

 

 

 

  personne(s)

sur ce blog

Allo T où ?

OGM J'en veux toujours pas

Nos amies les bêtes