Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 08:43
J'ai déjà abondamment parlé de mes rouquins du jour : chat et écureuils mais il y en a un dont je ne vous ai pas encore parlé c'est mon visiteur de la nuit.

C'est seulement en hiver, lorsqu'il a neigé, que l'on peut voir des traces de son passage.



On les reconnaît au fait qu'elles sont parfaitement alignées. C'est là qu'on s'aperçoit qu'il fait consciencieusement le tour de la maison.

Au tout début de nos séjours ici, un soir d'été, j'avais entendu notre chat de l'époque feuler, puis il était rentré comme une bombe par la fenêtre de la cuisine. Je m'étais demandé ce qui avait bien pu lui faire si peur. Je pense maintenant qu'il avait du se trouver museau à museau avec un renard.

Je l'entends souvent glapir la nuit. la première fois j'ignorais totalement ce que ça pouvait être et j'étais seule à la maison. J'avoue qu'il m'a fallu un certain temps pour m'endormir cette nuit là.

Partager cet article

Repost 0
Published by catherine - dans La-vie-des-bêtes
commenter cet article

commentaires

Ed 27/02/2009 13:23

Deux fois j'en ai vu un. En Angleterre justement.

mab 27/02/2009 07:35

Gare tes poulettes si tu en as!

heure-bleue 26/02/2009 21:45

Mon amie, celle qui vit à Londres, a un renard dans son jardin, elle lui donne des restes...

Mo 26/02/2009 20:41

J'ai vu un renard en pleine ville, devant chez moi. Il faisait les poubelles. Un matin d'hiver. Il faisait noir, il neigeait. L'animal a paru tout bête (ben oui...) dans les phares de la voiture à l'arrêt, puis il est parti.

Kristin 26/02/2009 19:07

j'en entends souvent moi aussi et je les croise parfois le matin dans les prés proches de la maison. mais les chats n'ont pas l'air de s'affoler plus que ça .

  • : Les voyages et le jardin de catherine
  • Les voyages et le jardin de catherine
  • : Un peu de tout au fil des jours.
  • Contact

Profil

avatar1

en ce moment il y a

 

 

 

  personne(s)

sur ce blog

Allo T où ?

OGM J'en veux toujours pas

Nos amies les bêtes